Quelques Conseils de Conservation et de Dégustation
 

La Cave

L'idéal serait une cave entre 12 et 14°C. En effet, il ne faut en aucun cas des variations importantes de températures d'une saison à l'autre; il est catastrophique de trouver une cave atteignant 25°C l'été et 5°C l'hiver! Le vieillissement du vin s'en trouverait excessivement accéléré. Rappelons que les principaux ennemis du bon vieillissement du vin sont la température et la lumière.
N'hésitez pas à humidifier une cave trop sèche en arrosant le sol, particulièrement l'été. Un taux d'hygrométrie trop faible entraîne une dessication néfaste du bouchon.
De même, ménagez une bonne aération des caves très humides, afin qu'une bonne circulation d'air limite le développement de moisissures.

Quel millésime et quelle appellation choisir?

Les grands millésimes cotés par la presse sont toujours des millésimes de garde : ce qui vous oblige à attendre pour les boire ainsi qu'à avoir une cave adaptée pour les conserver. Souvent, le consommateur peut être déçu s'il les ouvre trop tôt.


Le bon millésime est celui qui vous convient. Si vous avez la possibilité de le conserver longtemps et dans de bonnes conditions, il est préférable de choisir des millésimes de bonne garde. Des millésimes moins prisés, à condition qu'ils soient faits par un vigneron expérimenté et respecteux du terroir et du millésime, vous procureront un vin, peut-être pas de longue garde, mais qui saura vous combler plus tôt. La cave idéale comporte aussi bien des bouteilles à garder qu'à boire. De plus, la culture de la vigne comme l'oenologie ont fait beaucoup de progrès ces dernières années. Les écarts entre grands et petits millésimes correctement vinifiés ont tendance à se réduire. De même que les grandes appellations ont une place de choix dans la cave, de plus modestes sont nécessaires pour des occasions moins prestigieuses.

 

 

Vieillissement

De manière classique, nos appellations régionales se conservent entre 3 et 6 ans; les appellations communales, plus tanniques, plus concentrées, entre 3 et 10 ans; enfin nos premiers et grands crus ne devraient pas être ouverts avant au minimum 5 ans de bouteille. Certains grands millésimes peuvent vieillir 20 ans et plus. Leur capacité de vieillissement est étroitement liée aux caractéristiques du millésime.